Un lieu incertain

En colloque à Londres, le commissaire Adamsberg se trouve confronté au mystère de 17 pieds coupés retrouvés chaussés dans le cimetière d’Highgate. De retour en France, c’est un crime horrible où la victime est littéralement pulvérisée, qui le met face à un jeune homme qui prétend en même temps être le meurtrier et son fils. L’enquête du commissaire va le conduire en Serbie sur la piste des vampires.

Dans ce roman on fait la connaissance du grand fils d’Adamsberg : Zerk. Le commissaire est en butte à un complot. Il est aussi confronté à la légende des vampires. Le suspens est maintenu jusqu’à la fin du roman.

Un roman policier pour adultes de Fred Vargas présenté ici en version audio interprété par Thierry Janssen sur 2 CD MP3.

Le lecteur de cadavres

Ci Song est un jeune garçon d’origine modeste qui vit dans la Chine du XIIIe siècle. Après la mort de ses parents, l’incendie de leur maison et l’arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite sœur malade. C’est à Lin’an, capitale de l’empire, qu’il devient fossoyeur des « champs de la mort » avant d’accéder à la prestigieuse Académie Ming. Son talent pour expliquer les causes d’un décès le rend célèbre.
Lorsque l’écho de ses exploits parvient aux oreilles de l’empereur, celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d’assassinats. S’il réussit, il entrera au sein du Conseil des Châtiments ; s’il échoue, c’est la mort. C’est ainsi que Ci Song, le lecteur de cadavres, devient le premier médecin légiste de tous les temps. Un roman, inspiré par la vie d’un personnage réel, captivant et richement documenté où, dans la Chine exotique de l’époque médiévale, la haine côtoie l’ambition, comme l’amour, la mort. (Quatrième de couverture)

Ci est un jeune homme très intelligent. Il vit en suivant les préceptes établis à son époque, notamment, respect et obéissance aux anciens et à son frère ainé. Le rêve de Ci est d’étudier, mais le décès de son grand-père conduit toute la famille à quitter la capitale pour retourner dans son village d’origine. Là sous la férule dure et brutale de son frère, Ci va devoir s’échiner aux champs. Pourtant, l’accusation de meurtre de son frère, la mort de ses parents et son rejet par la communauté le feront retourner à la capitale. Mais il n’est pas si facile de s’occuper de sa sœur malade, et d’être admis à l’académie impériale. Déchiré entre sa probité, son orgueil (qui lui joue bien des tours), son ambition et le besoin de se nourrir et de protéger sa sœur, Ci se retrouve dans des situations périlleuses qui mettent souvent sa vie en danger. Son aptitude à découvrir la cause de la mort des gens en examinant leur cadavre va le conduire à la cours de l’empereur où il va devoir affronter la corruption et les complots au péril de sa vie.

Ci Song est considéré comme le père de la médecine légale. Il a écrit plusieurs traités qui font encore références. Mais sa vie n’est pas connue. Antonio Garrido, a fait des recherches historiques et s’en est inspiré pour imagier ce qu’elle aurait pu être, en faisant un roman plein de suspens et de rebondissements mais d’un contexte historique exact.

Un très bon roman historique et « policier » en même temps pour adultes. Édité par Le livre de poche.

A lire très vite

Tout ce qui nous répare

Erika Blair a tout pour être heureuse : deux adolescentes qu’elle adore et une carrière florissante d’agent immobilier. Sa vie bascule le jour où sa fille aînée meurt dans un accident de train à l’âge de dix-neuf ans. Pour Erika, tout s’effondre.
C’est alors qu’elle reçoit un e-mail mystérieux :  » Chasse ce qui te pèse et cherche ce qui t’apaise.  » Elle connaît cette citation et se persuade qu’elle pourrait provenir de sa fille qui aurait survécu… Erika se lance dans une quête qui la conduit sur l’île de son enfance. Là-bas, elle devra comprendre que le chemin pour retrouver ses filles n’est pas celui qu’elle croyait. (quatrième de couverture)

Erika vit avec ses deux filles. Le jour de leur départ pour l’université, Erika renonce à les accompagner en voiture comme elle l’avait promis pour aller travailler. Kristen, l’aînée est instable mais sa mère refuse le voir. Elle confie à sa plus jeune fille, Annie, le soin de veiller sur sa grande sœur. Mais Kristen fausse compagnie à Annie et part seule. Or le train dans lequel elle est montée déraille et Kristen est déclarée morte. Ni Annie, ni sa mère ne peuvent l’admettre. Surtout, chacune d’elles se sent responsable : Annie parce qu’elle n’a pas surveillé sa sœur et sa mère parce qu’elle n’a pas tenu sa promesse. Chacune croit que l’autre l’accuse et elles n’arrivent plus à communiquer. Annie va partir à la recherche de Kristen en France. Erika va retourner sur l’île de son enfance où elle n’est jamais retournée depuis que sa mère est morte. Erika va devoir faire face à son passé pour reprendre pied dans le présent.

Ce roman de Lori Nelson Spielman, n’a rien de comparable avec son premier : Demain est un autre jour ICI.  L’histoire commence dans les deux cas par un deuil, ici la fille plutôt que la mère. Dans les deux cas l’héroïne cherche à se reconstruire. Mais dans le roman précédent, il y avait une belle part de comédie et d’humour que je n’ai pas retrouver ici. Bref j’ai lu ce roman avec plaisir mais sans plus. Un roman pour adultes publié chez Pocket.

Mécano girl

Agent d’assurances adepte du kick-boxing et mécano à ses heures perdues, Alexandra, jolie blonde de trente ans, n’est vraiment pas une fille comme les autres… Aussi, n’écoutant que son instinct, elle n’hésite pas à sauter dans le premier vol pour Miami lorsqu’elle apprend que son frère s’y est volatilisé. Elle qui s’est toujours portée caution de ses frasques pressent que, cette fois-ci, sa vie est en danger. Désireuse de le retrouver au plus vite, Alex va faire équipe avec un certain Sam Hooker, pilote de stock-car charmant et charmeur. C’est le début d’une quête chaotique qui les conduira des ruelles de « Little Havana » jusque dans les sombres coulisses du régime castriste… (quatrième de couverture

Autre héroïne de Janet Evanovich, Alexandra est tout aussi fofolle et se met dans le pétrin pour sauvez son frère. Jolie fille, elle entraîne une flopée de gens dans son sillage. C’est aussi sympathique que la série Stéphanie Plum. Il y a aussi de l’humour. Encore une histoire déjantée 😆 plus aventure que policier (quoi que) pour adultes. Publié chez Pocket.

A lire très vite

La prime ou le début de la saga Stéphanie Plum et compagnie

Originaire de Trenton, et plus particulièrement du Bourg où personne ne peut faire un pas sans que tout le monde soit au courant, Stéphanie Plum vient d’être licenciée de son emplois d’acheteuse de lingerie. Ayant désespérément besoin d’argent elle se fait engager ( grâce à un petit chantage) par son cousin Vinnie comme chasseuse de prime. Le problème, c’est qu’elle n’est pas très douée pour ça. D’ailleurs dans une ville où tout à chacun(e) possède une arme qu’il (elle) n’hésite pas à dégainer, Stéphanie les a en horreur. Sa première affaire la conduit à rechercher Joe Morelli un flic du coin et son premier amour (si on peut dire 🙂 ). Elle est aidée dans son « apprentissage » de chasseuse de prime par le ténébreux Ranger qui la sort de pas mal de pétrins. Il y a aussi sa mère, ménagère parfaite qui se demande à chaque bourde de Stéphanie : Pourquoi elle ? 😆 ; il y a le père qui s’intéresse plus à son diner qu’à autre chose ; la grand-mère excentrique , Mamie Mazure, qui vit chez sa fille et dont le principal loisir est d’assister aux veillées funèbres afin d’admirer les corps des défunts. Dans ce premier volume on va faire connaissance aussi avec Ramirez le psychopathe et Lula la prostitué qui deviendra l’amie de Stéphanie et qu’on retrouvera dans les prochain tomes.

l’ancienne couverture

Tout ce petit monde un tantinet caricatural donne un ensemble hétéroclite qui fonctionne bien. L’humour est là et on sourit voire, on rit souvent. La tension amoureuse qui va se développer entre Joe Morelli, Stéphanie et Ranger ajoute un grain de sel érotico-humoristique. Si ce n’est pas de la grande littérature, on rit, on se détend, on passe un bon moment. La preuve, j’ai lu 13 tomes de la série à la suite ! (bon d’accord après, les voitures qui exposent, ça devient un peu répétitif 😆 ).

Des roman policiers pour adultes écrit par Janet Evanovich publiés chez Pocket.

A lire très vite

La boîte à musique

Lane Harmon, assistante d’une grande décoratrice d’intérieur, se voit confier la décoration d’une maison bien plus modeste que celles auxquelles elle est habituée… Elle découvre que sa cliente n’est autre que l’épouse de Parker Bennett, un financier disparu deux ans auparavant, comme les milliards de dollars dont il assurait la gestion. Suicide ou disparition volontaire ? La police traque toujours l’argent et l’homme et certaines victimes sont bien déterminées à connaître la vérité, à n’importe quel prix. Lane, touchée par la fidélité inconditionnelle de Mme Bennett envers son mari disparu et par le charme de leur fils Eric, leur apporte son soutien sans se rendre compte qu’elle met en danger sa vie et celle de sa fille… Un suspense aussi glaçant que troublant.(résumé éditeur).

Mary Higgins Clark propose là un roman policier comme elle sait si bien les faire. Du suspense, de la romance et tout fini bien à la fin 😆 😆 Il n’empêche, on se laisse prendre et on aime.

Le roman pour adultes et grands adolescents est présenté ici enregistré par Marie-Eve Dufresne sur un CD MP3 édité par Audiolib.

A lire très vite

Double piège

Pour surveiller sa baby-sitter, Maya a installé une caméra dans son salon. Un jour, un homme apparaît à l’écran, jouant avec sa petite Lily. Cet homme n’est autre que Joe, son mari … qu’elle vient d’enterrer après qu’il eut été assassiné … assassiné avec la même arme que celle qui a tué sa sœur trois ans auparavant. Joe est-il mort ou vivant ? Maya va plonger dans le passé de Joe, découvrant une facette de son mari qu’elle ne soupçonnait pas !

Ancienne pilote d’hélicoptère de l’armée, Maya a quitté la grande muette après un épisode dramatique et pas très net impliquant la mort de civils. Elle en garde un traumatisme. Elle se reproche aussi d’avoir été absente pour protéger sa sœur. Elle n’est pas bien acceptée par sa belle famille de bourgeois. Et maintenant ça ! Son mari qui revient d’entre les morts. Ce roman de Harlan Coben ne fait pas appel au héro fétiche de l’auteur : Myrion Bolitar. Mais le suspens est là, jusqu’au bout.Et le dénouement surprenant.

Ce roman policier pour adultes est présenté ici enregistré sur un CD MP3 par Marie-Eve Dufresne. Une édition d’Audiolib.

A lire très vite